partir en volontariat

pourquoi pas vous ?

Propositions locales

Le volontariat Sacré-Cœur, une expérience de lâcher prise, de service, et de rencontres dans le partage du quotidien.

Partirici*

* Servir dans son pays en Français

En cette période particulière, découvrez une proposition exceptionnelle en France et en Belgique

1 à 6 mois

En immersion dans des lieux de vie accueillant des personnes fragilisées, les volontaires pourront redécouvrir la richesse d’une vie simple. Cette expérience au sein de lieux partenaires est l’occasion d’entrer en amitié avec les plus pauvres et se laisser enseigner par leur expertise de vie. 

mission

Découvrez une toute autre réalité ici, en ayant une mission de service dans un lieu de réinsertion, une ferme, ou une structure d’accompagnement.

Budget

Les frais de transports et d’hébergements sont à la charge du volontaire.

Préparation

Un temps de préparation pour approfondir ses motivations, et se préparer à vivre la rencontre.

Retour

À la fin de la mission, un entretien de relecture, un week-end d’atterissage sont prévus.

à l’étranger

Tambua*

* Découvrir en Swahili

Faire la découverte d’une autre culture en immersion dans un projet local

1 à 2 mois

mission

Participation aux projets sur place : écoles, dispensaires, animation de quartiers, promotion de la justice.

Budget

Le coût du séjour d’immersion est à la charge du volontaire.

Préparation

Avant de partir, un week-end de formation à l’interculturel et un week-end de préparation sont prévus.

Retour

À la fin de la mission, un entretien de relecture, un week-end d’atterrissage : prendre le temps de relire et intégrer, partager avec d’autres, et déployer pour demain, l’expérience reçue.

Week-end formation à l'interculturel
À partir d’ateliers coopératifs, appréhender les différents enjeux de la rencontre d’une autre culture pour s’y s’insérer au mieux.
Week-end Sacré-Cœur

Deux jours pour mûrir ses motivations, se préparer spirituellement, découvrir les religieuses du Sacré-Coeur et leur mission à travers le monde. Ce week-end se vit en partenariat avec Amos (le volontariat des Spiritains).

Qaray*

* Servir en Quechua

Prendre part aux missions des religieuses par une vie de service

2 à 11 mois

mission

Participation aux projets sur place : écoles, dispensaires, animation de quartiers, promotion de la justice.

Budget

Le coût du séjour d’immersion est à la charge du volontaire.

Préparation

Avant de partir, un stage de 6 jours de formation à l’interculurel et un week-end de préparation sont prévus.

Retour

À la fin de la mission, un entretien de relecture, un week-end d’atterrissage : prendre le temps de relire et intégrer, partager avec d’autres, et déployer pour demain, l’expérience reçue.

Une semaine de stage avec la DCC
Une semaine de formation complète pour se préparer à vivre l’interculturel et les potentielles difficultés, et à s’insérer dans un projet déjà existant.
Week-end Sacré-Cœur

Deux jours pour mûrir ses motivations, se préparer spirituellement, découvrir les religieuses du Sacré-Coeur et leur mission à travers le monde. Ce week-end se vit en partenariat avec Amos (le volontariat des Spiritains).

Tinggal*

* Demeurer en Indonésien

S’établir durant une mission longue et se laisser transformer

Plus d’un an

mission

Un Volontariat de Solidarité Internationale pour mettre ses compétences au service d’une mission de développement.

Budget

Billet d’avion, assurances et indemnités  pris en charge.

Préparation

Avant de partir, un stage de 6 jours de formation à l’interculurel et un week-end de préparation sont prévus.

Retour

À la fin de la mission, un entretien de relecture, un week-end d’atterrissage : prendre le temps de relire et intégrer, partager avec d’autres, et déployer pour demain, l’expérience reçue.

Une semaine de stage avec la DCC
Une semaine de formation complète pour se préparer à vivre l’interculturel et les potentielles difficultés, et à s’insérer dans un projet déjà existant.
Week-end Sacré-Cœur

Deux jours pour mûrir ses motivations, se préparer spirituellement, découvrir les religieuses du Sacré-Coeur et leur mission à travers le monde. Ce week-end se vit en partenariat avec Amos (le volontariat des Spiritains).

le volontaire
est envoyé
en mission

En candidatant, chacun entre dans une relation de confiance mutuelle. Le candidat choisit le Volontariat Sacré-Cœur pour sa proposition, les valeurs portées et l’esprit de famille. 

Une fois que son choix de partir est posé et validé, le candidat est envoyé, et reçoit sa mission et sa destination. 

“ Lâche prise, va, vis et deviens” 

quelles missions ?

où partir ?

À travers les 5 continents, les volontaires sont impliqués dans les projets des religieuses du Sacré-Cœur, au service de la croissance humaine. Ils participent à la vie de quartier où est insérée la communauté.
Les missions sont très variées :  écoles, dispensaires, fermes, animation de quartiers, accompagnement de jeunes adultes et de parents, promotion de la justice … 

La carte de Peters inversée questionne nos représentations du monde

La carte de Peters inversée questionne nos représentations du monde

France

De nombreuses missions de service, de la Bretagne au fin fond de l’Ardèche, dans des lieux de réinsertion, fermes, ou structures d’accompagnement, partenaires des religieuses du Sacré-Cœur

Belgique

De nombreuses missions de service dans des lieux de réinsertion, fermes, ou structures d’accompagnement, partenaires des religieuses du Sacré-Cœur

Espagne

Il y a beaucoup de projets auprès  des migrants ou en quartier populaire (Granada, Barcelona, Séville …). Dans la petite ville d’Alméria, les volontaires participent à la mission dans le centre d’accueil et du projet “Batanda”, auprès de populations principalement subsahariennes.

EGYPTE

Au lycée du Caire, à Ramra dans un foyer de jeunes ou en Haute Egypte dans un dispensaire, les missions sont variées, en particulier le travail dans un centre de santé spécialisé dans le soin aux personnes brûlées.

TCHAD

En plus du lycée de N’djamena, notre communauté de Bongor accueille volontiers des personnes pour partager sa mission auprès des jeunes, en pastorale ou dans une ferme-école.

OUGANDA ET KENYA

Dans les 2 pays, nous avons 11 communautés, notamment à  Kampala, Nairobi, Eldoret, Kangole …elles sont impliquées dans l’enseignement (de l’école primaire à l’université), le développement des femmes des villages,  les soins de santé, les soins à domicile pour les personnes atteintes du SIDA et les activités réalisées au sein d’un foyer pour enfants handicapés.  Nos soeurs accueillent à partir de 20 ans minimum. 

CONGO

À Mbanza-Mboma, Kimwenza, Kipako ou Mbanza-Ngungu, les volontaires peuvent participer à des missions éducatives dans nos écoles d’enseignement primaire et secondaire ou un centre de santé. Il y aussi une ferme à Kinsono où nos soeurs produisent différents produits agricoles avec l’aide de la population locale. 

Dans quelques mois, nous rechercherons un poste de VSI pour une jeune femme (volontaire de solidarité internationale). La volontaire pourra passer 1 année à Kinshasa sur un projet de gestion comptable principalement, avec une mission secondaire auprès des jeunes ou des personnes vulnérables.

ETAS-UNIS

Il y a de nombreuses communautés, écoles, universités aux Etats-Unis, mais c’est principalement le “Stuart Center” de Whashington DC qui accueille les volontaires. Le programme international s’articule autour de 3 piliers : le service auprès de populations défavorisées, la communauté et la relecture/réflexion.

Haïti

À Balan, les besoins sont importants. Une communauté internationale est en charge d’un centre de soins et d’une école. Quand il sera possible de se rendre à nouveau en Haïti, nous recherchons des volontaires dans le secteur de la santé (médecin, pharmacien…). Une maison des volontaires existe.

PEROU

A Layo, nous avons un “Centre d’Education alternative” équivalent au secondaire pour adultes: y participent des adolescents, des jeunes adultes de langue quechua et travaillant dans la campagne, provenant des 6 villages de la région de Layo. Ils alternent entre leurs études, le travail des champs et l’élevage.

Argentine et Uruguay

A Santa Fé, Buenos Aires, Montévidéo, nos soeurs sont insérées en quartier populaire essentiellement. Elles partagent la vie simple des habitants et travaillent à l’éducation populaire, la promotion des femmes, la présence auprès de personnes en situation de handicap, la pastorale…Elles ouvrent volontiers leur portes aux volontaires pour  offrir une expérience de vie ctaire, un chemin spirituel avec les pauvres. Ils participent notamment au projet “mano à mano” avec les jeunes des rues.

CHILI

Sur le projet Michaicasà Michaihue, San Pedro de la Paz – Concepción , nous proposons aux jeunes la possibilité de déployer leurs dons et de se mettre au service parmi les plus pauvres et vulnérables, avec les enfants, les jeunes, les migrants. Il est possible de vivre ce volontariat à travers l’éducation formelle, populaire, l’expérience ecclésiale et avec la fondation “Con tus manos”. Le volontaire s’insère dans un lieu, partage la vie des familles, leur culture, leur croyance, leur expérience de foi et leur travail. Cette mission est soutenue et accompagnée par les religieuses du Sacré Coeur qui aidera les jeunes à relire leur expérience à la lumière du Christ.

INDE

Même si nos communautés se sont fait une joie d’accueillir des volontaires, pour l’instant, les conditions de sécurité ne sont pas assurées pour pouvoir continuer à assurer l’accueil. 

Corée du Sud

À Seoul et Bucheon, nos soeurs reçoivent des volontaires  pour enseigner l’anglais pour les enfants, le travail manuel et l’informatique. Il y a aussi des “cafés solidaires” . Les volontaires sont accueillis dans des communautés ou à proximité au sein de familles amies.

vietnam

Dans une petite communauté avec une soeur coréenne et une soeur vietnamienne qui a vécu en France, nous sommes ouvertes à l’accueil d’étudiantes vietnamiennes ou de volontaire. Entre vie de prière et de service, les sollicitations ne manquent pas !

philippines

À Montalban, en périphérie de Manille, nous animons une école primaire, un centre pour femmes et un petit centre spirituel. Et sur l’île de Samar, “Sophie’s farm” accueille de nombreux projets (plantations, écologie, protection des risques civils, animation de l’aumônerie de l’université, session, accompagnement de projets des pêcheurs, des femmes du village …). L’accueil de volontaires philippins et internationaux suscite de belles rencontres.

Indonésie

Sur deux lieux différents, Bandung et Jakarta, et au sein de communautés pleines de vitalité,  nous accompagnons des enfants, des personnes en situation de handicap physique, ou des rencontres inter-religieuses.

devenir volontaire

Que dois-je faire ?

Les prochaines étapes

 

1.    Vous nous contactez par mail

2.    Nous vous envoyons le dossier de candidature

3.    Nous nous rencontrons au cours d’un entretien

4.    Nous discernons le projet de départ

5.   C’est parti pour le temps de préparation !

 

Vous pensez partir
en Volontariat ?

Prenons le temps d'en parler

26 Avenue de Lowendal
75015 Paris

Recevez notre newsletter

© Volontariat Sacré-Cœur |  Mentions légales | un site réalisé avec amour par Aloïs Marignane