​“​​L’atténuation des effets de l’actuel déséquilibre dépend de ce que nous ferons dans l’immédiat, surtout si nous pensons à la responsabilité que ceux qui devront supporter les pires conséquences nous attribueront.” (Laudato Si’, 161)

L’amour, fait de petits gestes d’attention mutuelle, est aussi civil et politique, et il se manifeste dans toutes les actions qui essaient de construire un monde meilleur. L’amour social est la clef d’un développement authentique. Dans ce cadre, joint à l’importance des petits gestes quotidiens, l’amour social nous pousse à penser aux grandes stratégies à même d’arrêter efficacement la dégradation de l’environnement et d’encourager une culture de protection qui imprègne toute la société. (Laudato si’, 231)

En amont du 5e anniversaire de son encyclique, le pape François nous invite à participer à la Semaine Laudato Si’ qui aura lieu du 16 au 24 mai.

«quel monde voulons-nous laisser à ceux qui viennent après nous, aux enfants qui grandissent aujourd’hui ?». «Je renouvelle mon appel pressant à répondre à la crise écologique. La clameur de la Terre et la clameur des pauvres ne peuvent pas durer plus longtemps. Prenons soin de la création, don de notre Dieu bon et créateur. Célébrons ensemble la Semaine Laudato Si’.»

Depuis cinq ans, des milliers de communautés dans le monde entier agissent pour que la vision défendue par François dans son encyclique de l’écologie intégrale devienne une réalité. Face à l’amplification des problèmes environnementaux, les communautés sont invitées à évaluer les actions menées jusqu’à présent et à approfondir leur engagement ensemble. Des suggestions pour mener des actions efficaces sont disponibles sur le site de la Semaine Laudato Si’.